Idées de sorties

Les marais d’Orx, lumière et enchantement

Lors de votre séjour au Green Resort, vous serez tout aussi séduits par l’environnement que conquis par les valeurs véhiculées par son propriétaire. Fort de son Écolabel, le Green Resort défend les concepts d’écotourisme portés par Ondres au même titre que les 7 autres communes de la Communauté du Seignanx ou de celles de la M.A.C.S (Maremne Adour Côte-Sud) voisine. Elles disposent en outre du label écotouristique « Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement » (CPIE) accordé par l’association Nature&Loisirs dont le but est de prendre en compte les enjeux environnementaux et d’y sensibiliser un public aussi large que possible.

Le sud des Landes a été façonné au fil des siècles par l’Adour. Le fleuve a modifié son cours maintes fois avant de se jeter dans l’océan entre les villes de Tarnos et Anglet par la volonté de Bayonne qui voulait un accès à la mer pour pérenniser une activité économique sur le déclin. Aujourd’hui les nombreux lacs, étangs ou marécages, très présents de Capbreton à Tarnos, attestent de ce passage du fleuve et constituent des réserves naturelles où faune et flore sont protégées. Elles appartiennent toutes au réseau Natura 2000 qui a pour objectif la préservation de la biodiversité de sites naturels d’une grande valeur patrimoniale.

Histoire du marais d’Orx

 Orx, petite commune de 600 habitants située entre Bénesse-Maremne, Labenne et Saint-André-de-Seignanx, à 7 kilomètres d’Ondres, abrite sur son territoire une réserve naturelle nationale connue sous le nom de Marais d’Orx. Vaste propriété du Conservatoire du littoral, il s’étend sur près de 1000 ha dont 774 sont classés en réserve naturelle intégrée au réseau Nature 2000.

Dernière grande zone humide protégée du littoral aquitain, le marais d’Orx est un des nombreux vestiges de ce qu’étaient les Landes jusqu’au XIXe siècle : des terres essentiellement marécageuses grignotées peu à peu par l’avancée des dunes vers l’intérieur. Napoléon 1er avait initié un projet de fixation du cordon dunaire, mais c’est son neveu, Napoléon III, qui exige de gros travaux d’assainissement de ces zones humides. Il y impose la plantation de pins maritimes dont l’exploitation de la sève ouvre de vrais espoirs économiques. C’est ainsi que sont nées les Landes de Gascogne. Si le littoral n’a pas échappé à l’implantation de la forêt, le marais d’Orx a pour sa part subi un autre destin. Il a été totalement asséché afin d’y développer une maïsiculture intensive jusqu’aux années 80. Faute de rentabilité économique, l’activité décline et le dernier propriétaire laisse les eaux reconquérir peu à peu ce territoire.

Ce n’est qu’en 1990 que le domaine est doté du statut de Zone de Protection spéciale avant d’être racheté par le Conservatoire de l’Espace du Littoral et des Rivages Lacustres en 1995. Compte tenu de son intérêt écologique et de la présence et du passage d’un grand nombre d’oiseaux migrateurs, le site devient la même année Réserve Naturelle Nationale puis est finalement intégré au réseau européen Natura 2000.

Le marais d’Orx, un site exceptionnel

Le site de près de 1000ha est composé de 5 marais ou casiers :

  • Les Casiers Nord, Central et le Casier Barrage sont situés dans le périmètre de la Réserve Naturelle
  • L’espace Béziers où se trouvent la Maison du Marais, la Maison Béziers et les zones de stationnement ainsi que le Casier Burret sont situés hors de ce périmètre

L’ensemble est entouré d’une digue qui permet de les isoler les uns des autres de leurs déversements respectifs, qui eux s’effectuent par des canaux de ceinture. Des ouvrages hydrauliques et une station de pompage régulent aussi le niveau d’eau des casiers à des fins de gestion écologique et en période de crues.

La découverte du marais se fait exclusivement à pied à partir de la Maison Béziers située sur l’espace d’accueil où vous trouverez toutes les informations nécessaires à votre visite lorsque vous arrivez de Labenne ou au niveau des Pompes par la route en provenance de Saint-André-de-Seignanx.

Deux circuits découverte en accès libre et gratuit vous sont proposés :

  • Le marais Barrage long d’environ 6,2km aller/retour
  • le marais Burret, au départ des Pompes, long d’environ 5,8 km.

Vous pourrez profiter de nombreux platelages, palissades ou  plates-formes d’observation pour découvrir une faune et une flore variées.

Le circuit naturaliste vous amènera à la découverte de la partie du marais partie fermée et secrète du marais accessible uniquement sous la houlette d’un guide. Véritable randonnée, vous deviendrez un observateur privilégié pour y découvrir les espèces phares qui peuplent cette zone du marais.

Quelques règles à respecter :

  • Les déplacements à vélo, moto, cheval sont interdits
  • Les animaux de compagnie, même tenus en laisse, ne sont pas tolérés sur les circuits des visites
  • La chasse et la pêche sont prohibées
  • Le ramassage de végétaux est également interdit et il est demandé de ne pas se promener hors des sentiers
  • Une faune et une flore exceptionnelles La Réserve Naturelle est un site ornithologique majeur tant par la quantité d’oiseaux répertoriés –250 environ répartis pour moitié entre les hivernants ou migrateurs et les espèces nicheuses – mais elle offre aussi une grande diversité des milieux qui leur permet de trouver des conditions optimales pour y effectuer une ou toutes phases de leur activité : dortoir, nourrissage, chasse ou édification des nids.Le Marais d’Orx abrite de nombreuses espèces spécifiques des milieux humides :
    • mammifères, tels que visons, blaireaux, renards et rongeurs
    • amphibiens : salamandres, rainettes, crapauds…
    • reptiles : outre lézards ou coronelle (sorte de couleuvre), importante population de cistudes d’Europe (tortue des marais)
    • insectes : libellules, papillons etc.
    • poissons : si la carpe commune est en surabondance, on trouve également anguilles, poissons carnassiers de type brochet ou poissons de petite taille
    • quelques espèces envahissantes ou exotiques : les poissons-chats, ragondins, sangliers sont encore trop nombreux, mais il existe aussi des espèces introduites par l’homme qui se répandent de manière invasive et nuisible comme l’écrevisse de Louisiane et surtout la tortue de Floride souvent abandonnée lorsqu’elle grandit.

    La jussie est une espèce végétale qui colonise peu à peu le marais au même titre que de nombreux étangs et rivières du littoral. Elle peut être rampante ou à grandes fleurs jaunes et est particulièrement difficile à maîtriser. À ce jour, on ne peut pas la détruire et encore moins l’éradiquer, on ne peut qu’essayer de la contenir, opération essentielle parce qu’à terme, cette plante asphyxie les plans d’eau.

    Les stars du marais

    La spatule blanche et devenue l’emblème du Marais. Vous ne pourrez pas manquer d’observer ce grand échassier blanc, très élégant et au bec noir à pointe jaune et aplati en forme de spatule. Si vous pouvez l’apercevoir lors des migrations prénuptiales de février à avril, vous aurez plus de chance de l’admirer de juillet à octobre au cours des migrations postnuptiales où les effectifs peuvent atteindre les 300 individus. On note depuis quelques années quelques couples nicheurs qui se reproduisent sur le site.

    La cistude d’Europe, appelée aussi tortue boueuse, est une espèce strictement protégée en France et en Europe. En forte régression du fait de la disparition des zones humides, elle reste bien présente dans la région et plus particulièrement sur le Marais qui lui offre un habitat de prédilection et un lieu propice à la conservation et à la sauvegarde de l’espèce.

    Accueil

    L’accueil se fait à la maison Béziers. Point de départ de votre visite, vous y trouverez toutes les informations nécessaires. Elle abrite aussi une exposition permanente sur l’histoire du Marais d’Orx et sur le patrimoine naturel. Sur place également, la boutique du Marais qui vous propose des ouvrages historiques et naturalistes et des objets souvenirs.

    Horaires d’ouverture de la Maison d’accueil (Maison Béziers)
    Juillet / Août : De 9h à 19h
    Mai / Juin /Septembre : 9h – 12h30 / 14h – 18h
    Octobre à Avril : 9h – 12h / 14h – 17h

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer