Nature & découvertes

Ondres, notre village au cœur des Landes

Située au sud des Landes entre Labenne et Tarnos, Ondres est une petite station balnéaire et touristique de 5 200 habitants environ, population qui peut tripler durant les mois de juillet et août. À quelques kilomètres de Bayonne, véritable trait d’union entre Landes et Pays Basque, la commune d’Ondres met un point d’honneur à préserver un environnement qui saura autant séduire les amateurs de nature que les sportifs.

Ondres et son centre-ville

La ville peut en effet s’enorgueillir de ses nombreux clubs sportifs, dont celui de rugby qui a vu s’épanouir Yann Lesgourgues, joueur international avec les Barbarians et titulaire à l’Union Bordeaux-Bègles depuis 2014. S’y ajoutent diverses associations qui proposent des activités variées telles que la pratique des arts martiaux, le tennis par exemple ou ses nombreuses écoles de danse, sans oublier celles consacrées au surf et aux sports de glisse en général. Mention spéciale à l’Union Sportive Larrendart, une des écoles la plus dynamique des Landes, qui organise durant l’été de nombreux tournois et démonstrations de pelote basque ou de Cesta punta au trinquet d’Ondres.

Vous trouverez en centre-ville un choix de petits commerces de proximité mettant en avant une offre de qualité et du terroir et vous ne manquerez pas le marché du dimanche matin, véritable lieu de convivialité où se retrouvent de nombreux professionnels des environs fiers de présenter des produits authentiques. S’ajoute le marché du terroir, tous les vendredis matins en juillet et août, qui fait étape dans l’une des 8 communes qui composent la communauté du Seignanx. Vous y rencontrerez des artisans locaux ravis de vous faire découvrir leurs spécialités sur fond de folklore landais.

Ondres a obtenu en 2018 le label « Ville prudente » attribué par la Prévention routière après avoir mis en œuvre nombre d’actions pour offrir un environnement sécurisé à tous et préserver le cadre de vie de chacun.

La commune, au même titre que ses voisines du Seignanx, dispose du label écotouristique « Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement » accordé par l’association Nature&Loisirs dont le but est à la fois de prendre en compte les enjeux environnementaux et d’y sensibiliser un public aussi large que possible à travers différentes animations, ateliers ou conférences.

Voir calendrier des manifestations sur : https://www.cpie-seignanx.com

Notons aussi qu’Ondres se trouve sur l’ancien parcours du fleuve Adour dont l’embouchure se situe aujourd’hui entre Anglet et Tarnos, commune voisine. 7 étangs et lacs subsistent de cette époque dont celui du Turc et le lac de Garros qui sont les plus importants. Ils communiquent entre eux et le second alimente en partie le premier. Le Château de la Roque domine le lac de Garros et le canal qui le relie à celui du Turc. Édifié en 1130 par Bertrand de Comminges, il a ensuite appartenu aux Anglais pendant près de 300 ans avant d’être racheté par les familles De Pouillon et D’Albret.

 

La plage

Il vous faut quitter le centre-ville et emprunter l’avenue de la Plage longue de 8 kilomètres. Là, vous serez de suite séduit par cet environnement sauvage avec son espace dunaire très développé. La plage de sable fin s’étend sur 2 kilomètres entre les communes limitrophes de Labenne et Tarnos.

La surveillance est assurée du 16 juin au 16 septembre dans sa partie centrale. De part et d’autre de cette zone sécurisée, la plage revêt un côté sauvage qui tente souvent, mais la mer se révèle y être par endroits très dangereuse du fait de ses forts courants de baïnes. Elles constituent cependant des espaces de prédilection pour les surfeurs.

Présence de douches, sanitaires et quelques commerces au niveau de la dune.

Les baïnes

Les baïnes, ou petites bassines en gascon, sont présentes sur tout le littoral aquitain. Elles se forment sous l’action des courants sur les plages de sable fin. À marée basse, elles constituent des petites cuvettes sur la plage, reliées par un goulet à l’océan. La marée haute vient recouvrir la cavité et crée un fort courant d’aspiration dans le goulet lors du reflux. Ces baïnes se révèlent très dangereuses sur les deux premières heures de la marée montante et sur les dernières de la marée descendante. Il faut donc être très vigilant avec les enfants souvent désireux de profiter de ces petits bassins. Les maîtres-nageurs sauveteurs, rompus à ce phénomène, sauront veiller à votre sécurité.

La dune

L’espace dunaire est avant tout un milieu protégé. Il en va de chacun de contribuer à sa sauvegarde et à sa protection. À cet effet, vous trouverez une exposition de sensibilisation aux espaces naturels du littoral à l’entrée de la plage. Il est en effet capital de respecter les chemins d’accès à la plage et de ne pas s’aventurer en dehors des tracés balisés. Pour limiter l’érosion, la fixation de la dune est assurée par une flore adaptée, tels que les oyats, panicauts et convolvulus entre autres, et par l’apport de branchages ou de troncs d’arbre par l’homme. Le piétinement sauvage annihile ces efforts et crée des dommages irréversibles. L’association Surfrider Foundation Europe, créée à l’origine par un groupe de surfeurs, veille régulièrement à la protection du littoral et de son cordon dunaire en organisant des actions bénévoles de nettoyage des plages ou des réunions d’information.

 
Tags
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer